BIOGRAPHIES DES CONFÉRENCIERS

Susan Ahern

Groupe de travail SICE

Susan Ahern est avocate en Irlande et arbitre international, membre du Chartered Institute of Arbitrators et arbitre du TAS. Elle est la rédactrice principale du groupe de travail de l’AMA sur le SICE, est membre de la commission juridique de l’IAAF et était auparavant avocate générale du World Rugby. Susan a plus de 20 ans d’expérience dans l’administration sportive, y compris en tant que membre du comité exécutif du CNO irlandais et ancienne présidente de Volleyball Ireland. Elle est actuellement directrice de Sports Dispute Solutions Ireland.

Session 10 : Standard international pour les contrôles et les enquêtes – conférencière principale

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Osquel Barroso

Agence mondiale antidopage (AMA)

Au sein de l’AMA depuis janvier 2007, d’abord en tant que responsable principal, Science, puis directeur adjoint, Science de 2014 à 2018, et plus récemment en tant que directeur adjoint principal pour les laboratoires et et la recherche scientifique, ses principales responsabilités comprennent la gestion des accréditations et la surveillance des activités des laboratoires de l’AMA, la coordination du groupe de travail d’experts scientifiques, ainsi que la supervision des projets spécifiques de recherche scientifique.

Osquel est titulaire d’une maîtrise en chimie (Université d’État de Moscou « M.V. Lomonosov », Russie, 1992); d’une maîtrise en immunologie (Collège Impérial, Londres, 1997, prix ICI du meilleur étudiant de l’année) et d’un doctorat en immunologie (Collège Impérial, Londres, 2003).

Sa formation scientifique provient à la fois du milieu universitaire et de l’industrie : Centre d’immunologie moléculaire, La Havane, Cuba (Chercheur scientifique, 1993-1996),  Collège Impérial, Londres (post-doc, 2002-2004) et GlaxoSmithKline (chercheur principal / scientifique principal, 2004- 2006). Titulaire du Prix GSK pour la science exceptionnelle (2006).

Session 12 : Standard international pour les laboratoires – coprésentateur et panéliste

René Bouchard

Agence mondiale antidopage (AMA)

René Bouchard s’est joint à l’AMA en 2016, en tant que conseiller en relations gouvernementales.

Cependant, pendant de nombreuses années auparavant, M. Bouchard a occupé diverses fonctions au sein de l’AMA, notamment à titre de représentant du Canada au Comité exécutif et au Conseil de fondation de l’Agence, et de délégué du ministère canadien des Sports. Il a également été président du Comité Éducation de l’AMA, observateur indépendant de l’AMA durant les Jeux olympiques de 2012 à Londres et plus récemment, président fondateur du Comité de révision de la conformité de l’Agence (CRC).

Avant de rejoindre l’AMA, M. Bouchard a occupé différents postes au sein du gouvernement canadien, dont celui de directeur général des affaires internationales au ministère du Patrimoine canadien, qui chapeaute la culture et les sports au Canada. De 1995 à 2005, il a été directeur général, Politiques et législation du droit d’auteur, puis directeur général, Politiques et législation en matière de radiodiffusion. René a amorcé sa carrière à la Société Radio-Canada (SRC).

M. Bouchard est titulaire d’un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université d’Ottawa.

Session 9 : Cadre de conséquences pour la Convention de l’UNESCO – modérateur & panéliste

Thomas Capdevielle

Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU)

Chef adjoint de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme, responsable des contrôles et de la conformité, œuvrant dans la lutte contre le dopage à différents titres au cours des 14 dernières années.

Session 10 : Standard international pour les contrôles et les enquêtes – panéliste

Dan Cooper

Covington & Burling LLP

Daniel Cooper est un associé du bureau londonien de Covington & Burling LLP, qui conseille les clients sur les questions de réglementation des technologies de l’information, en particulier la protection des données, le commerce électronique et la sécurité des données. Diplômé de la Faculté de droit de Harvard, des universités d’Oxford et de Princeton, il se consacre à la législation européenne en matière de protection des données depuis 20 ans. M. Cooper a participé à la rédaction du standard pour la protection des données qui régit le sport organisé. Il est habilité à exercer au Royaume-Uni, en Irlande et dans diverses juridictions américaines.

Session 13 : Standard international pour la protection des renseignements personnels – conférencier principal

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Tony Cunningham

Agence mondiale antidopage (AMA)

Tony a rejoint l’AMA en avril 2013 en tant que responsable principal de l’éducation. Ses principales responsabilités comprennent l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’éducation avec les intervenants clés. ll est également responsable de l’administration du programme de recherche en sciences sociales de l’AMA et coordonne actuellement l’élaboration du Standard international pour l’éducation. 

Avant de rejoindre l’AMA, Tony était responsable de la planification de la performance au Irish Sports Council, où il était responsable des sports olympiques. Il possède également de l’expérience dans la conception et la mise en oeuvre de programmes d’intervention dans le domaine de la santé visant à instaurer un changement de comportement, particulièrement chez les jeunes, en ce qui concerne l’obésité infantile. Il a été, de 2005 à 2008, directeur d’un programme national pour une alimentation saine en Irlande, auquel tous les écoliers du pays ont participé. Il s’agissait, à l’époque, du programme le plus important du genre en Europe.

Session 7 : Standard international pour l’éducation – modérateur & panéliste

Frédéric Donzé

Agence mondiale antidopage (AMA)

Depuis le 3 octobre 2016, Frédéric Donzé occupe le poste de directeur des opérations, au bureau principal de l‘AMA à Montréal au Canada.

Auparavant, M. Donzé était le directeur du bureau régional européen de l’AMA et des relations avec les fédérations internationales, poste qu’il occupait depuis 2011 à Lausanne en Suisse.

Frédéric s’est joint à l’AMA en 2002 en tant que responsable, Relations médias et communication ; il a ensuite été nommé responsable principal, Relations médias et communication. À ce titre, il a été le principal porte-parole de l’AMA auprès des médias de 2002 à 2011.

Avant de rejoindre l’AMA, Frédéric a travaillé comme journaliste et responsable de service dans la presse écrite suisse pour laquelle il a couvert entre autres les affaires en lien avec le Mouvement olympique et les enjeux de nature sociopolitique liés au sport.

Frédéric détient une licence en sciences politiques de l’Université de Lausanne et un diplôme d’études supérieures en gestion des relations publiques de l’Université McGill de Montréal.

Session 8 : Standard international pour la conformité au Code des signataires – modérateur & panéliste

James Fitzgerald

Agence mondiale antidopage (AMA)

James a rejoint l’AMA en janvier 2018 en tant que responsable principal, Relations médias et communications.

Auparavant, il a occupé des postes similaires à World Rugby à Dublin en Irlande et au Conseil international de cricket à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Il a d’abord travaillé comme journaliste pendant plusieurs années dans son pays natal, notamment en tant que correspondant sportif pour le Irish Times. 

Diplômé du collège Trinity de Dublin, James est également détenteur d’une maîtrise en communications appliquées de l’Université nationale d’Irlande, à Galway.

Session 14 : Résumé des discussions – modérateur

Sébastien Gillot

Agence mondiale antidopage (AMA)

Sébastien Gillot occupe le poste de Directeur, Bureau régional européen et relations avec les fédérations internationales depuis le 13 août 2018.

Avant de se joindre à l’AMA, M. Gillot a occupé le poste de chef de la communication de l’Union Cycliste Internationale (UCI), de 2014 à 2018. Avant l’UCI, il a été titulaire de diverses fonctions en communication et engagement des partenaires dans le secteur sportif. Il a été, notamment, directeur des Relations publiques et de la communication de la Fédération Internationale de Boxe (AIBA) de 2011 à 2014. En 2011, il a été responsable de la communication du Comité de candidature Annecy 2018 pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver. Toujours en 2011, il a été rédacteur en chef au Global Sports Forum Barcelona 2011 pour Havas Sports & Entertainment. De 2003 à 2011, il a été rédacteur principal de FIFA.com à la Fédération Internationale de Football (FIFA). Enfin, de 2001 à 2003, il a été coordonnateur de la communication du club de football du Paris Saint-Germain.

M. Gillot est titulaire d’un baccalauréat en comptabilité de l’ICS Bégué (Paris) et d’une maîtrise en communication et journalisme de l’Institut Supérieur des Médias de Paris.

Session 1 : Aperçu du symposium – modérateur

Session 2 : Discours de bienvenue – modérateur

Session 5 : Charte des droits des sportifs – modérateur

Session 15 : “Vers Katowice” – conférencier principal

Andrea Gotzmann

Agence nationale antidopage

Dr Andrea Gotzmann est présidente du conseil d’administration de l’agence nationale antidopage allemande (NADA) depuis 2011. 

Auparavant, Andrea a acquis une expérience de plus de 25 ans dans l’analyse biochimique au laboratoire accrédité par l’AMA à Cologne, avec une expertise spécifique en gestion de la qualité et en coopération internationale.

Elle est également actuellement membre du conseil d’administration et vice-présidente de l’Institut des organisations nationales antidopage (iNADO), membre du groupe consultatif sur la science qui fait rapport au groupe de surveillance du Conseil de l’Europe et membre du panel antidopage de l’Union des associations européennes de football (UEFA). Depuis janvier 2018, elle est membre du groupe d’experts de l’AMA pour les laboratoires et était l’un des deux représentants de l’ONAD au sein du groupe de travail sur les questions de gouvernance de l’AMA.

Andrea était une fervente joueuse de basket-ball, remportant 11 fois le championnat allemand avec son équipe et jouant 103 matchs avec l’équipe nationale allemande.

Session 12 : Standard international pour les laboratoires – coprésentatrice et panéliste

Kevin Haynes

Agence mondiale antidopage (AMA)

Kevin Haynes est directeur adjoint (Programme d’audits et de surveillance) au département Standards et harmonisation de l’AMA. Ses responsabilités incluent la surveillance de la conformité au code par les signataires, le soutien aux signataires dans leurs activités de conformité, et le développement d’outils et de standards pour aider la communauté antidopage à s’acquitter de ses responsabilités. 

Kevin était responsable antidopage à la Fédération anglaise de football de 2012 à 2015. Avant cela, il était responsable adjoint antidopage du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Londres, en charge de la mise en œuvre du programme antidopage lors de ces Jeux.

Entre 2001 et 2010, Kevin a occupé plusieurs postes au sein de l’organisation antidopage du Royaume Uni (et de son prédécesseur, UK Sport), culminant dans le rôle de responsable des contrôles.

Kevin est titulaire d’un baccalauréat en sciences avec spécialisation en éducation physique, science sportive et géographie de l’Université de Loughborough.

Session 8 : Standard international pour la conformité au Code des signataires – panéliste

Penny Heyns

Fédération internationale de natation (FINA)

Penny Heyns est une ancienne nageuse sud-africaine et est actuellement membre du Comité indépendant de révision de la conformité (CRC) de l’AMA.

En tant que nageuse internationale, Penny Heyns s’est imposée comme la plus grande spécialiste de la brasse du XXe siècle en devenant la seule femme de l’histoire olympique à remporter les épreuves de brasse aux 100 et 200 mètres à Atlanta en 1996, puis le bronze à Sydney en 2000, et en détenant un total de 14 records du monde au cours de sa carrière.

De plus, elle est toujours la seule nageuse de brasse, homme ou femme, dans l’histoire de la natation à avoir battu les records du monde de longue distance dans les trois distances possibles, à savoir le 50m, le 100m et le 200m, et de courte distance sur 50m et 100m, détenant ainsi simultanément un total de cinq des six records du monde possibles.

Penny est actuellement présidente du comité des athlètes de la Fédération internationale de natation (FINA).

Session 8 : Standard international pour la conformité du Code des signataires

Frédérique Horwood

Agence mondiale antidopage (AMA)

Frédérique s’est jointe à l’AMA à titre de Responsable, Protection des données et sécurité de l’information en août 2018.

Avant de se joindre à l’AMA, Frédérique était sociétaire au sein du cabinet d’avocats canadien Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L/s.r.l., comme membre de son groupe de pratique leader de Respect de la vie privée et gestion de l’information.

Frédérique est multilingue et détient deux diplômes en droit de l’Université McGill à Montréal (droit civil et common law) ainsi qu’un baccalauréat en Relations internationales et langues modernes de l’Université d’Ottawa.

Session 13 : Standard international pour la protection des renseignements personnels – panéliste

Amanda Hudson

UKAD, membre du comité d’éducation de l’AMA

Amanda Hudson, responsable de l’éducation à l’agence nationale antidopage du Royaume-Uni (UKAD), est une fervente partisane du sport propre et du rôle important de l’éducation dans le cadre d’un programme antidopage équilibré. Elle dirige la stratégie d’éducation de l’UKAD, faisant des athlètes propres sa priorité absolue et soutenant l’objectif de l’UKAD de protéger le sport propre.

Impliquée dans le sport et l’éducation depuis plus de 30 ans, Amanda a toujours mis l’accent sur le pouvoir de l’éducation. Elle propose des stratégies qui ont un impact sur la culture et modifient les comportements, en unifiant les parties prenantes dans un but commun.

Amanda a dirigé de nombreuses « premières » au Royaume-Uni ; notamment la publication d’un programme d’études sur le sport propre et d’une politique et d’un programme d’éducation obligatoires pour les grandes manifestations, l’élaboration d’un programme d’accréditation de sport propre pour les universités, la création d’un réseau de prestation de services éducatifs desservant le programme 100% me de l’UKAD, un programme scolaire axé sur les valeurs qui vise à développer une bonne éthique sportive et la création du forum britannique Clean Sport.

Amanda représente le Royaume-Uni au sein du groupe consultatif sur l’éducation qui soutient le groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l’Europe. Elle a récemment été nommée membre du Comité d’éducation de l’AMA. Son leadership et sa stratégie ont eu un impact sur plus de 500 000 personnes impliquées dans le sport et ont contribué de façon significative aux meilleures pratiques et normes en matière d’éducation globale.

Session 7 : Standard international pour l’éducation – conférencière

Tony Jackson

Athletics Integrity Unit

Tony Jackson est gestionnaire de cas de l’Athletics Integrity Unit, l’organe indépendant créé par l’IAAF en 2017 pour gérer ses programmes d’intégrité, incluant la lutte contre le dopage.

Il est responsable des questions d’intégrité relevant du code de conduite d’intégrité de l’IAAF, incluant les enquêtes, la gestion et la poursuite en cas de violations des règles antidopage de l’IAAF, devant le tribunal disciplinaire de l’IAAF et le tribunal arbitral du sport.

Session 6 : Standard international pour la gestion des résultats – panéliste

Stuart Kemp

Agence mondiale antidopage (AMA)

Stuart Kemp est directeur adjoint, Standards et harmonisation et responsable principal de l’évolution d’ADAMS à l’Agence mondiale antidopage (AMA). 
Stuart a contribué à plusieurs projets et initiatives de l’AMA, notamment l’élaboration du programme de passeport biologique de l’athlète (PBA), le programme de contrôles hors compétition de l’AMA, le programme de supervision de la conformité au Code, et l’élaboration constante des ressources destinées à nos partenaires, telles que les documents techniques et les lignes directrices. 

Stuart a fait partie des équipes de rédaction du Code mondial antidopage et du Standard international pour les contrôles et les enquêtes en 2015 et travaille actuellement en coordination avec l’équipe informatique de l’AMA pour conseiller sur le développement de la plate-forme de la ‘prochaine génération’ ADAMS . Outre son expérience antidopage aux Jeux paralympiques d’Athènes et aux Jeux du Commonwealth de Melbourne de 2004, Stuart a géré les contrôles préalables effectués par l’AMA avant les Jeux olympiques de Beijing en 2008 et de Vancouver en 2010. Il a été membre des programmes d’observateurs indépendants de l’AMA ; notamment aux Jeux arabes de Doha en 2011, Jeux olympiques de Londres en 2012, Jeux internationaux de Cali en 2013, Jeux du Commonwealth à Glasgow en 2014,  Jeux européens à Bakou en 2015, et aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. Avant de rejoindre l’AMA en 2006, Stuart travaillait pour l’agence nationale antidopage du Canada ; le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES). 

Stuart est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en sciences politiques et en développement international et d’une maîtrise en cinétique humaine.

Session 10 : Standard international pour les contrôles et les enquêtes – panéliste

James Kissick

Groupe d'experts de l'AMA pour les AUT

Le docteur Jamie Kissick est un spécialiste en médecine sportive originaire d’Ottawa, au Canada. Il est titulaire d’un diplôme en médecine du sport et de l’exercice de l’Académie canadienne de la médecine du sport et de l’exercice, et est un ancien président de cette organisation. Il est le médecin chef de l’équipe des Redblacks d’Ottawa de la Ligue canadienne de football, membre du comité médical du Comité international paralympique et du groupe d’experts de l’Agence mondiale antidopage pour les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques. Le Dr Kissick était le médecin chef des Sénateurs d’Ottawa de la Ligue nationale de hockey de 1992 à 2002 et de l’équipe canadienne masculine de para-hockey sur glace de 2007 à 2014. Le Dr Kissick faisait partie de l’équipe soignante aux Jeux olympiques et paralympiques, Jeux panaméricains, Jeux mondiaux universitaires et aux Jeux du Canada. Il était l’officier médical du site pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA à Ottawa. Avec un intérêt clinique particulier pour les commotions cérébrales, le Dr Kissick a participé en tant que panéliste aux conférences de consensus sur les commotions dans le sport en 2008, 2012 et 2016.

Session 11 : Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques – panéliste

Adam Klevinas

Sport law Strategy Group

Adam Klevinas a débuté sa carrière dans le sport en tant que kayakiste, participant à des compétitions au niveau national et représentant le Canada sur la scène internationale au sein de l’équipe nationale. Tout en complétant ses études en droit, Adam a travaillé comme consultant pour l’Agence mondiale antidopage (AMA) avant de se joindre à McCarthy Tétrault LLP à Montréal à titre d’associé en 2012. En 2014, Adam s’est joint à l’AMA en tant que responsable des affaires juridiques. Il était chargé de conseiller les fédérations internationales et les organisations nationales antidopage sur les questions juridiques liées à la lutte contre le dopage. Adam a également été très impliqué dans les enquêtes de l’AMA, y compris le scandale du dopage en Russie. Tout en étant à l’AMA, Adam a également travaillé en tant qu’arbitre pour des organisations sportives dans des domaines non liés au dopage, tels que la sélection et les affaires disciplinaires. Adam s’est récemment joint au Sport Law and Strategy Group à titre d’’associé, représentant les organismes nationaux de sport en matière d’octroi de brevets et de sélection. Il fournit également des conseils juridiques aux organismes de sport à travers le pays sur divers sujets. Adam détient un baccalauréat ès arts en journalisme et en sciences politiques de l’Université Concordia, ainsi qu’un baccalauréat en droit civil et un baccalauréat en droit de l’Université McGill. Adam est membre du Barreau du Québec.

Session 11 : Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques – panéliste

Aditya Kumar

Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU)

Aditya Kumar est responsable de l’éducation et de la communication à l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU), l’organe indépendant qui gère toutes les questions liées à l’intégrité dans l’athlétisme. L’AIU a été créée dans le cadre des réformes de la gouvernance de l’IAAF en avril 2017.

M. Kumar est également membre du comité Éducation de l’AMA. Avant de rejoindre l’AIU, il a dirigé avec succès un programme paneuropéen d’éducation antidopage obligatoire pour l’Athlétisme Européen, une association continentale gérée par l’IAAF. M. Kumar a plus de 15 ans d’expérience dans la lutte contre le dopage, l’administration sportive et les médias. Il détient deux maîtrises en gestion du sport et communication de masse.

Session 11 : Standard international pour l’éducation – panéliste

Florence Lefebvre-Rangeon

Agence mondiale antidopage (AMA)

Florence Lefebvre-Rangeon a rejoint l’AMA en 2015 en tant que responsable des relations avec les Gouvernements et les ONAD, au sein du bureau européen à Lausanne.

Avant de rejoindre l’AMA, Florence a travaillé en tant que conseillère au sein du Bureau de liaison avec l’UE des Comités Olympiques Européens, à Bruxelles, et comme chef de cabinet pour une députée au Parlement européen.

Florence est titulaire d’un doctorat en droit et a publié de nombreux articles dans diverses revues juridiques, en particulier en droit du sport et droit public.

Florence a joué au football au niveau national et continue de pratiquer le football et le triathlon pour le loisir.

Session 13 : Standard international pour la protection des renseignements personnels – panéliste

Lars Mortsiefer

Conseil de l’Europe

Le Dr Lars Mortsiefer est membre du conseil d’administration et directeur juridique de NADA Germany depuis 2010. Il est avocat et membre du groupe de travail sur le droit du sport en Allemagne (Conseil de l’ordre des avocats allemands).

Il a commencé à travailler en tant que conseiller juridique pour NADA Germany en 2008. Dans le cadre de son doctorat en 2010, il a examiné la relation entre la lutte contre le dopage et la protection des données. Il est actuellement coordinateur de la protection des données de NADA.

Depuis 2013, il est chef du groupe d’experts juridiques de l’Institut des organisations nationales antidopage (INADO) et membre de divers groupes d’experts du groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l’Europe. En 2018, il est devenu chef du groupe consultatif sur les questions juridiques (T-DO LI) du Conseil de l’Europe.

En outre, il est chargé de cours sur l’antidopage et les institutions sportives aux universités de Cologne et de Giessen (Allemagne).

Session 6 : Standard international pour la gestion des résultats (SIGR)

Olivier Niggli

Agence mondiale antidopage (AMA)

Olivier Niggli est directeur général de l’AMA depuis le 1er juillet 2016.

Précédemment, il a occupé les fonctions de directeur des opérations et avocat général de l’AMA.

De 2011 à 2014, M. Niggli était avocat associé au cabinet Carrard et associés à Lausanne (Suisse), où il était spécialisé dans le droit du sport, le droit commercial et l’arbitrage. Il possède une longue et riche expérience dans le domaine de la lutte contre le dopage, notamment à titre de directeur des affaires juridiques et de directeur financier de l’AMA de 2001 à 2011.

M. Niggli est titulaire d’un Master en droit (LLM) de la London School of Economics (LSE) et d’un MBA de l’Université McGill. Il parle couramment le français et l’anglais. Fort d’une vaste expérience, il offre à l’AMA son expertise sur les plans juridique, financier et dans le domaine de la gouvernance.

Session 2 : Discours de bienvenue – conférencier principal

Per Nylykke

Ministère de la culture, Denmark

Session 9 : Cadre de conséquences pour la Convention de l’UNESCO – panéliste

Andy Parkinson

British Rowing

Andy Parkinson est le directeur général de British Rowing depuis janvier 2015. British Rowing est le porte-drapeau de l’aviron, en charge de la participation et du développement de l’aviron au Royaume-Uni, ainsi que de la formation et de la sélection des athlètes (lors des compétitions individuelles et en équipes) représentant la Grande-Bretagne.

Avant de rejoindre British Rowing, Andy a été le premier directeur général de l’organisation antidopage britannique, UK Anti-Doping, imposant UKAD en tant que chef de file en matière de gestion et de promotion du sport propre au Royaume-Uni et dans le monde.

Auparavant, en tant que directeur de Drug-Free Sport chez UK Sport, il a joué un rôle de premier plan dans la planification et le transfert des responsabilités antidopage vers UKAD, tout en gérant le programme national antidopage du Royaume-Uni et en supervisant la mise en œuvre des principales révisions du Code mondial antidopage à partir du 1er janvier 2009.

Actif dans le sport depuis plus de 20 ans, Andy a débuté sa carrière en tant que responsable des services de sport pour les Jeux paralympiques de Nouvelle-Zélande, après avoir obtenu un baccalauréat en sciences du sport (sciences et administration) de la Nottingham Trent University en 1991. Depuis, il a travaillé dans de nombreuses organisations sportives nationales et internationales, notamment en tant que président de New Zealand Wheelchair Rugby et directeur médical et scientifique du Comité international paralympique (CIP).

Andy a représenté le Royaume-Uni au sein de la communauté internationale. Il a été membre du groupe de travail sur le standard international pour les contrôles et enquêtes de l’AMA et a joué un rôle actif dans le programme des observateurs indépendants de l’AMA. Il a participé aux Jeux paralympiques de 2008 à Beijing en tant que membre, aux Jeux de 2009 des petits États d’Europe en tant que président, au Tour de France de 2010 en tant que coprésident et aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi en tant que président. Entre 2012 et 2015, Andy a présidé le Comité européen ad hoc de l’Agence mondiale antidopage (AMA), chargé de définir et de négocier la position politique de l’Europe en matière de lutte contre le dopage avec les ministres européens du Sport et l’Agence mondiale antidopage.

Andy était récemment le président du groupe de travail du CIP chargé de déterminer si le Comité paralympique russe (RPC) remplissait les conditions pour être réintégré après sa suspension du CIP avant les Jeux paralympiques de Rio 2016. Il est également membre du conseil d’administration de la Cycling Anti-Doping Foundation, une organisation indépendante chargée de gérer le programme antidopage du cyclisme pour le compte de l’Union cycliste internationale.

Session 3 – modérateur

Raluca Petre-Sandor

UNESCO

Responsable adjointe de projet – Fonds pour l’élimination du dopage dans le sport de l’UNESCO

Session 9 : Cadre de conséquences pour la Convention de l’UNESCO – panéliste

Natanya Potoi Ulia

ORAD de l'Océanie

Session 7 : Standard international pour l’éducation – panéliste

Olivier Rabin

Agence mondiale antidopage (AMA)

Dr. Rabin a rejoint l’AMA en 2002 en tant que directeur, Science. Au fil des années, il a acquis une réputation sur le plan international en tant qu’expert en recherche pharmaceutique et en développement.

Avant de rejoindre l’AMA, il a travaillé plus de sept ans pour le groupe pharmaceutique IPSEN, au Royaume-Uni et en France, dans les domaines de la recherche et du développement des affaires. Il était notamment responsable du développement international de nouveaux médicaments et dirigeait des équipes d’évaluation scientifiques et médicales.

Avant de travailler pour IPSEN, Olivier Rabin a dirigé des recherches en pharmacologie et toxicologie pour des organisations gouvernementales. Il a notamment passé quatre ans au sein des Instituts nationaux de la santé à Bethesda (États-Unis), où il était responsable d’un programme consacré à l’ischémie cérébrale et au développement de stratégies pharmacologiques pour la neuroprotection cérébrale. Il a également travaillé à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale à Paris (France).

Au cours de sa carrière, le Dr Rabin a joué un rôle déterminant dans l’établissement de partenariats avec des organisations publiques ou privées de grande envergure; Par conséquent, il était approprié qu’en 2016, les partenariats internationaux relèvent de ses compétences à l’AMA.

Le Dr Rabin possède un doctorat en toxicologie fondamentale et appliquée, ainsi qu’un diplôme en génie biologique et médical.  Il parle couramment le français et l’anglais et est l’auteur de nombreuses publications scientifiques.

Session 12 : Standard international pour les laboratoires – modérateur

Craig Reedie

Agence mondiale antidopage (AMA)

Le 15 novembre 2013, la dernière journée de la quatrième Conférence mondiale sur le dopage dans le sport à Johannesburg, Afrique du Sud, le Conseil de fondation a élu Sir Craig Reedie comme troisième Président de l’AMA, représentant le Mouvement sportif. Son mandat de trois ans a commencé le 1er janvier 2014.

Sir Craig fait carrière dans l’Administration sportive depuis cinq décennies.

Ancien président de l’Union écossaise de badminton, puis de la Fédération internationale de badminton, il a joué un rôle clé dans l’admission de ce sport au programme olympique en 1985. En 1992, il a été élu à la présidence de l’Association olympique britannique, poste qu’il a occupé durant une période marquée notamment par les Jeux olympiques d’été d’Atlanta, de Sydney et d’Athènes et les Jeux d’hiver de Lillehammer, de Nagano et de Salt Lake City.

Sir Reedie a été un membre influent de l’équipe qui a remporté la course à l’organisation des Jeux olympiques d’été de 2012 pour Londres et a été un des directeurs non généraux du Comité d’organisation des Jeux de Londres. Il est aussi membre du Conseil de distribution de la loterie olympique depuis 2006.

Il est membre du Comité international olympique (CIO) depuis 1994 et a participé à de nombreuses commissions de ce comité, y compris les commissions d’évaluation de 2001 et de 2009, les commissions de coordination des Jeux d’Athènes et de Beijing, la commission du marketing, la commission du programme et la commission d’éthique. Élu membre de la Commission exécutive du CIO en octobre 2009, Sir Reedie en est devenu vice‑président en juillet 2012, poste qu’il a occupé jusqu’en août 2016. Il a également été président de la commission d’évaluation du CIO pour les Jeux olympiques de 2020.

Sir Reedie est impliqué dans l’AMA depuis ses débuts, ayant rempli le mandat de président du Comité Finance et Administration depuis la formation de l’organisation en 1999 et ayant été à la fois membre du Comité exécutif de l’AMA et des Conseils de fondation.

Diplômé de l’école secondaire de Stirling et de l’Université de Glasgow, Sir Craig a également joué d’autres rôles dans le domaine du sport, dont ceux de membre et d’adjoint au président de l’organisation UK Sport. Pendant de nombreuses années, il a été associé principal de la société de conseillers financiers D.L Bloomer and Partners, à Glasgow.

Sir Craig est marié avec deux enfants et vit à Bridge of Weir en Écosse.

Session 2 : Discours de bienvenue – conférencier principal

Tim Ricketts

Agence mondiale antidopage (AMA)

Tim Ricketts s’est joint à l’équipe de l’AMA en juillet 2013, après avoir quitté son poste de responsable antidopage à la Fédération internationale de rugby où il était basé à Dublin, Irlande, pendant dix ans.

Tim a commencé à travailler dans le domaine de l’antidopage en Australie en 1992, après avoir obtenu un baccalauréat en sciences du sport et en administration du sport à l’Université de Canberra. Il a tout d’abord exercé en tant qu’agent de contrôle du dopage et de coordonnateur des contrôles à l’Agence nationale antidopage australienne. Tim a ensuite été responsable antidopage pour les Jeux paralympiques de 1996 à Atlanta, aux États-Unis, et de nouveau pour les Jeux olympiques et paralympiques de Sydney en 2000. Tim a participé à cinq missions d’observateurs indépendants de l’AMA, en tant que membre des équipes d’OI pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008, le Tour de France en 2010, les Jeux olympiques de Sotchi en 2014, les Jeux du Commonwealth  en 2014 et les Jeux olympiques de Rio en 2016. Tim est membre des équipes de rédaction du Code et du Standard international pour les contrôles et les enquêtes et participe au développement et à la mise en œuvre opérationnelle du programme renforcé de surveillance de la conformité de l’AMA.

Session 4 : Aperçu du processus de révision du Code mondial antidopage – panéliste

Session 10 : Standard international pour les contrôles et enquêtes- modérateur & panéliste

Elizabeth Riley

Comité international paralympique

Session 4 : Aperçu du processus de révision du Code mondial antidopage – panéliste

Session 11 : Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques – conférencière principale

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Ben Sandford

Comité des sportifs de l’AMA

Ben Sandford est originaire de Nouvelle-Zélande et a trois participations olympiques en luge. Il a remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de 2012 et de nombreuses médailles en Coupe du monde. Il a pris sa retraite de la compétition de luge après les Jeux olympiques de Sotchi en 2014. 

Ben est membre du comité des sportifs de l’AMA depuis six ans. Il était le représentant des athlètes de luge à la FIBT (aujourd’hui l’IBSF) de 2006 à 2014, vice-président des affaires juridiques de la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) de 2014 à 2018, et est membre de la Commission des athlètes du Comité national olympique néo-zélandais. Titulaire d’un diplôme en droit et en arts de l’Université Victoria de Nouvelle-Zélande et d’une maîtrise en droit du sport international (LLM) de l’ISDE à Madrid, il est avocat chez Sandford & Partners à Rotorua en Nouvelle-Zélande.

Ben était membre de l’équipe des observateurs indépendants aux Jeux d’Asie en 2014 et 2018, et a participé à divers programmes de sensibilisation pour l’AMA et l’IBSF. Il fait actuellement partie de l’équipe de rédaction pour la révision du Code.

Session 4 : Aperçu du processus de révision du Code mondial antidopage – panéliste

Session 5 : Charte des droits des sportifs – conférencier principal

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Beckie Scott

Comité des sportifs de l’AMA

Beckie Scott a participé trois fois aux Jeux olympiques, soit en 1998, 2002 et 2006, remportant l’or en 2002 et l’argent en 2006.

Membre intronisée au Temple de la renommée canadienne des sports, au Temple de la renommée olympique du Canada et au Temple de la renommée du ski canadien, Beckie est Officier de l’Ordre du Canada et détient un doctorat honorifique en droit de l’Université d’Alberta.

Elle est fondatrice et PDG de Spirit North, un organisme de sport pour le développement qui s’efforce d’améliorer la vie des enfants et des jeunes autochtones. Elle est également présidente du Comité des sportifs de l’Agence mondiale antidopage.

Session 5 : Charte des droits des sportifs – conférencière principale

Julien Sieveking

Agence mondiale antidopage (AMA)

Le 1er juillet 2016, Julien Sieveking s’est vu confier le rôle de directeur, Affaires juridiques de l’AMA.

Julien a rejoint le Service juridique de l’AMA le 4 janvier 2005 en tant que responsable ; il a ensuite été promu responsable principal – à compter du 1er janvier 2010, et chef des Services juridiques en date du 1er juillet 2012.

Avant de rejoindre l’AMA, Julien Sieveking a travaillé durant 7 ans à l’Union des associations européennes de football (UEFA) en tant que conseiller disciplinaire. Il a également travaillé pour des grands événements sportifs ou en lien avec le sport.

L’avocat polyglotte suisse détient un diplôme en droit de l’Université de Lausanne, avec une spécialisation en droit du sport, en particulier dans le domaine des litiges. Il détient aussi une maîtrise en gestion des organisations sportives de l’Université Claude Bernard à Lyon et a complété un Executive Program à l’Université McGill. Il est également conférencier pour plusieurs programmes de maîtrise en droit du sport à travers le monde.

Session 4 : Aperçu du processus de révision du Code mondial antidopage – modérateur & panéliste

Session 6 : Standard international pour la gestion des résultats – modérateur

Emiliano Simonelli

Agence mondiale antidopage (AMA)

Emiliano Simonelli est, depuis juillet 2017, le Chef de la conformité de l’AMA.

De 2007 à 2017, il a été responsable principal, Conformité au code, puis responsable principal, Conformité au code et affaires juridiques à l’AMA.

De 2003 à 2007, Emiliano Simonelli a travaillé comme avocat à la Cour européenne des droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Il possède également une experience de travail dans des cabinets d’avocats privés, en tant que consultant juridique pour diverses entités telles que des agences des Nations Unies et des ambassades et comme conférencier d’université.

Emiliano Simonelli est titulaire d’un diplôme en droit de l’Université de Rome en Italie et d’une maîtrise de l’Université d’Aix-Marseille III en France. Il a également étudié à l’Université Paris VIII en France et à l’Université du Michigan aux États-Unis.

Session 8 : Standard international pour la conformité au Code des signataires – panéliste

Jonathan Taylor

Bird & Bird LLP

Jonathan Taylor, c.r. est un avocat anglais basé à Londres qui conseille exclusivement des clients actifs dans le domaine du sport. Il comparaît régulièrement devant différents tribunaux sportifs, y compris le TAS. Il est également président du comité indépendant de révision de la conformité de l’AMA.

Session 8 : Standard international pour la conformité au Code des signataires – conférencier principal

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Kadidiatou Tounkara Kanouté

Comité des sportifs de l’AMA

Membre du comité directeur PCA du CIO, membre du comité des sportifs de l’AMA, membre de la commission des athlètes de l’ACNOA, membre du comité exécutif du CNO du Mali et présidente des athlètes maliens

Kady Kanouté Tounkara est une citoyenne malienne et française qui a participé aux Jeux Olympiques de 2008 à Pékin  en tant que co-capitaine de l’équipe féminine de basketball du Mali. Elle a été joueuse professionnelle pendant plusieurs années en Europe et cinq fois championne de France et championne d’Afrique avant d’obtenir son diplôme en Marketing et Management à l’Université Fordham à New York.

Nommé présidente de la Zone 2 de la Commission des Athlètes de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) en 2013, Kanouté Tounkara est volontaire pour représenter, renforcer et éduquer les athlètes. Elle est formatrice principale et membre du comité directeur du programme du CIO de suivi de carrière des athlètes (PCA) et a ten4 des ateliers dans plus de 35 pays différents.

Kady Kanouté Tounkara défend également la cause du sport propre et est membre du comité des sportifs de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Elle a participé à différents programmes de sensibilisation de l’AMA et a été membre de l’équipe d’observateurs indépendants de l’AMA aux Jeux olympiques d’hiver de  2018 à PyeongChang.

Session 7 : Standard international pour l’éducation – panéliste

Dan-Thanh Tran

Canadian Centre for Ethics in Sport

Dan-Thanh Tran travaille au Centre Canadien pour l’éthique dans le Sport (CCES) depuis 2002.  Elle a occupé des postes dans divers départements de l’organisation, notamment plus de 10 ans en tant que gestionnaire des contrôles. Dans ce rôle, elle était responsable de la mise en œuvre du standard international pour les contrôles (maintenant le standard international pour les contrôles et les enquêtes) dans le cadre du programme canadien antidopage.  Elle est actuellement responsable principale du département des entreprises de sport éthique du CCES.  Son département fournit aux organisations sportives nationales et internationales des services antidopage tels que l’éducation, la formation du personnel de prélèvement d’échantillons, le contrôle antidopage, les services de consultation et de vérification de la conformité au Code. 

Dan-Thanh a participé à la lutte contre le dopage lors de plusieurs grandes manifestations, dont les Jeux Olympiques d’Athènes (2004), les Jeux Paralympiques de Vancouver (2010) et les Jeux Olympiques de Rio (2016).

En plus de son travail dans l’antidopage, Dan-Thanh est une mère dévouée au soccer et au ski ! Elle parle couramment le français et l’anglais.

Session 10 : Standard international pour les contrôles et les enquêtes – panéliste

Cyril Troussard

Agence mondiale antidopage (AMA)

Cyril Troussard a rejoint le Service des Affaires juridiques de l’AMA en septembre 2016 en tant que responsable ; il  a ensuite été promu responsable principal, Affaires juridiques, à compter du 20 juillet 2018. Avant d’occuper ces fonctions, il a travaillé pendant onze ans à Paris en tant que chef du service juridique de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Avant de rejoindre l’AFLD, Cyril était assistant juridique dans le domaine du droit criminel au ministère de la Justice et à l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL).

Cyril Troussard possède un diplôme de recherche pré-doctorale en droit privé de l’Université de Bourgogne, une maîtrise en droit criminel de l’Université de Montpellier et un certificat en droit du sport de l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne.

Session 6 : Standard international pour la gestion des résultats – panéliste

Peter Van Eenoo

DoCoLab – Ugent

Peter Van Eenoo est directeur du laboratoire belge accrédité par l’AMA. Il a débuté au laboratoire en 1996 en tant que scientifique et a obtenu son doctorat sur la détection des agents dopants. Il est nommé directeur adjoint en 1998 et est directeur depuis 2010. Il est professeur titulaire à l’Université de Gand. Il a été président de WAADS de 2014 à 2016. Il est présentement membre du groupe d’experts de l’AMA pour les laboratoires et a participé à divers groupes de travail de l’AMA. Il est co-auteur de plus de 150 publications scientifiques.

Session 12 : Standard international pour les laboratoires – Coprésentateur et panéliste

Bram van Houten

Ministère néerlandais de la Santé, du Bien-être et des Sports

Bram van Houten (1979) travaille à la direction des sports depuis 2016 et est principalement responsable de la politique antidopage. À ce titre, il a participé avec succès à l’introduction du premier texte de loi sur le sport au Parlement néerlandais.

M. Van Houten préside le Groupe de travail sur les directives opérationnelles et un cadre de conséquences pour la Convention de l’UNESCO contre le dopage dans le sport.

Il a rejoint la fonction publique néerlandaise en 2007 et a acquis de l’expérience au ministère néerlandais de l’Éducation, de la Culture et des Sciences, avant de rejoindre le ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports.

M. Van Houten est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques et en études américaines de l’Université Radboud de Nijmegen, aux Pays-Bas.

Session 9 : Cadre de conséquences pour la Convention de l’UNESCO – conférencier principal

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

Alan Vernec

Agence mondiale antidopage (AMA)

Le Dr Vernec apporte avec lui à l’AMA son bagage impressionnant et sa passion du sport. Dans le cadre de ses fonctions, il s’assurera que tous les sportifs puissent pratiquer leur sport en toute équité, pour leur gloire personnelle et celle du sport.

Le Dr Alan Vernec est entré au service de l’AMA en octobre 2009, en tant que directeur médical de l’agence. Il est diplômé de l’Université de Californie de San Diego, en génie biologique, et de l’Université McGill, en médecine. Le Dr Vernec a travaillé à titre de clinicien en médecine sportive et a enseigné à l’Université de Montréal et à l’Université McGill à Montréal (Canada). Il possède une vaste expérience au sein du sport d’élite et a œuvré à titre de médecin d’équipes de sport professionnelles et nationales ; notamment le football professionnel, les équipes nationales d’athlétisme et de judo et a été médecin d’équipe lors de nombreuses compétitions internationales, dont trois Jeux olympiques.

Avec une approche centrée sur l’athlète, il apprécie les défis liés à l’inclusion des athlètes nécessitant des traitements médicaux dans le sport de haut niveau tout en maintenant la légitimité de la compétition.

Session 11 : Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques – modérateur & panéliste

Ross Wenzel

Kellerhals Carrard

Ross Wenzel est associé dans l’étude d’avocats de Kellerhals Carrard. Sa pratique est exclusivement dédiée au droit du sport, axée sur le dopage et les litiges liés au football. Il est l’un des avocats les plus actifs devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) où il a représenté avec succès l’AMA, les fédérations internationales, les organisations nationales antidopage et les clubs de football. Il a notamment agi en tant qu’avocat principal dans des centaines de litiges liés au dopage devant le TAS. Il conseille également plusieurs organisations sportives par rapport à leurs programmes commerciaux et leurs questions de gouvernance.

Session 6 : Standard international pour la gestion des résultats – conférencier principal

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste

YaYa Yamamoto

Japan Anti-Doping Agency

Yaya est responsable principale de l’équipe de projet Tokyo2020, PLAY TRUE 2020, Sport for Tomorrow, et des départements Éducation et RI de JADA. Après avoir travaillé au département Standards et harmonisation de l’AMA, Yaya a développé au Japon un programme de règles antidopage fondé sur les valeurs, le « Real Champion Education Package », qui est maintenant partagé avec les parties prenantes. Elle a obtenu son doctorat à l’Université de Loughborough et possède une certaine expérience en enseignement en tant qu’enseignante qualifiée. Yaya est actuellement membre du comité éducation de l’AMA et du groupe de travail sur le standard international pour l’éducation. Elle faisait partie de l’équipe gagnante des championnats universitaires britanniques de basket-ball. 

Session 11 : Standard international pour l’éducation – panéliste

Richard Young

Bryan cave leighton paisner

Rich Young est associé au bureau de Bryan Cave Leighton Paisner à Colorado Springs et se spécialise dans la réglementation et les conflits sportifs aux États-Unis et dans le monde. Depuis le début des années 1990, Rich est impliqué dans le domaine de la lutte antidopage en tant qu’arbitre du TAS, arbitre des audiences des fédérations internationales, avocat et conseiller auprès d’organisations nationales antidopage, de fédérations internationales et autres organisations sportives. Il est également conseiller juridique de l’AMA. Il était le rédacteur principal du premier Code mondial antidopage et de toutes ses modifications ultérieures. Il a également participé à la rédaction du premier Standard international pour les laboratoires et de ses amendements ultérieurs.

Session 4 : Aperçu du processus de révision du Code mondial antidopage – conférencier principal

Session 5 : Charte des droits des sportifs – panéliste

Session 12 : Standard international pour les laboratoires – coprésentateur et panéliste

Session 14 : Résumé des discussions – panéliste